Quelle est l'utilité de l'acte de naissance ?

Article publié le 06-06-2018 à 00:00:00 par Ziad dans la categorie: > inclassable

L’Etat reconnait l’identité d’une personne par un acte de naissance. Il s’agit d’un document administratif juridique établi par les services de l’Etat civil. Pour qu’une personne soit attestée, l’acte de naissance est signé par un Officier d’Etat Civil.

En quoi l’acte de naissance est-il nécessaire ?

L’acte de naissance est nécessaire puisque c’est une attestation qui prouve que vous êtes enregistré dans le registre d’Etat Civil d’un pays. En effet, quelques jours seulement après la naissance, les parents doivent faire une déclaration de naissance auprès de la mairie. Ils sont tenus de préciser les informations exactes concernant l’enfant comme leur nom et prénom, date et lieu de naissance, filiation et l’adresse des parents. Cet acte civil permet à leur parent de reconnaitre légalement ces enfants. Par ailleurs, la présentation de l’acte de naissance est nécessaire dans l’avenir pour obtenir une carte d’identité ou un passeport, un acte de mariage ou de décès.

Quelles sont les différentes typologies d’un acte de naissance ?

Les types d’actes de naissance varient selon les informations qui seront utilisées pour différentes démarches administratives. Vous pouvez opter pour quatre types d’actes de naissance. La copie intégrale de l’acte de naissance qui est le contenu du document en entier. L’extrait d’acte de naissance avec filiation qui comporte les données relatives au mariage et à la nationalité. Entre autres, elle intègre la statue sociale. L’extrait de l’acte de naissance sans filiation qui reflète une partie de l’acte de naissance. L’extrait plurilingue de naissance consiste à reproduire l’acte de naissance authentique en d’autres langues. Trouvez plus d'infos à ce sujet sur ce site web.

À quoi sert la mention marginale ?

Lorsqu’un individu change de situation, les services de l’Etat Civil français inscrivent ces informations dans la mention marginale. En général, ces renseignements sont enregistrés automatiquement dans la mention marginale par les services d’Etat Civil. Mais certaines mentions marginales sont inscrites à la demande de personnes concernées. On peut y trouver diverses mentions marginales, mais voici les principales qui sont portées sur l’acte de naissance. Premièrement, la reconnaissance d’un enfant naturel. Il s’agit de la déclaration proprement dite de naissance. Ensuite le mariage matérialisé par l’obtention d’un acte de mariage. Le changement de nom qui consiste à remplacer le nom dans l’acte de naissance. L’acquisition de la nationalité. Enfin l’adoption par la nation concernant l’acte de naissance des nations, l’adoption simple et la révocation de l’adoption simple. Par ailleurs, l’arrêt déclaratif de naissance peut aussi être intégré dans la mention marginale. Il s’agit d’une déclaration de naissance non déclarée dans le délai légal. L’acte de naissance est le premier document administratif juridique qu’un individu doit se munir. Sans ce document, une personne est considérée par fiction juridique comme inexistante. Chaque parent doit assumer sa responsabilité en déclarant la naissance de leur enfance dans le délai légal. Il faut notamment remarquer que par l’acte de naissance les renseignements depuis la naissance jusqu’à la mort y sont relatés. C’est la base de tout acte civil.





Dans la même catégorie